L’orchestre de Toronto pour les enfants

J’ai saisi une superbe opportunité ce weekend en assistant à la 1ere mondiale d’un spectacle pour enfants au Toronto Symphony Orchestra (TSO): Kiwis can’t play the violin.

C’est l’histoire d’un kiwi austral qui rêve de jouer au violon… Une histoire qui transmet des valeurs qui me sont chères. 

À travers l’aventure de ce jeune oiseau on découvre l’importance de la persévérance, du fait d’être conscient de sa valeur et de ne surtout pas se soucier du regard des autres.

Quelle idée formidable de mêler conte et orchestre symphonique. C’est juste hyper judicieux pour initier les enfants aux arts de façon captivante. Dans la salle plusieurs parents avaient des bébés et bien je peux vous dire que même les plus jeunes ont été captivés. On n’a entendu personne broncher durant toute la durée du spectacle.

J’ai eu la belle surprise de découvrir la conteuse Djennie Laguerre sur scène. C’est une auteure, actrice et conteuse d’origine haïtienne qui est aussi charismatique en anglais qu’en français. Elle a le don pour  embarquer le public dans l’aventure ! Donc Djennie Laguerre nous contant une histoire d’empowerment accompagnée d’un orchestre, je vous laisse imaginer l’ambiance de la salle…

Djennie Laguerre et l'orchestre symphonique de Toronto
La conteuse Djennie Laguerre et l’Orchestre symphonique de Toronto

Le Roy Thomson Hall est le lieu où se produit l’orchestre symphonique de Toronto. Il est abrité par un bâtiment insolite en forme de dé à coudre au pied de la tour CN. C’est une très jolie salle où la scène est bien visible quel que soit l’emplacement de notre siège.

Dé à coudre abritant le Roy Thomson Hall, Toronto
Roy Thomson Hall, en forme de dé à coudre, lieu de prestation du Toronto Symphony Orchestra

C’est en étant dans cette salle que j’ai réalisé à quel point les évènements culturels ont manqué depuis deux ans. Pour ceux d’entre vous qui êtes sur place, je vous recommande vivement le TSO, la programmation est vraiment alléchante avec des prestations pour tous les âges et tous les profils, initiés de musique classique ou non.

Certaines prestations sont dites « décontractées » et proposent une expérience inclusive et adaptée aux personnes ayant des troubles sensoriels, troubles d’apprentissage ou encore troubles de communication. Les musiciens sur scène seront sensibilisés, les spectateurs auront un programme détaillé en amont du spectacle leur permettant d’anticiper leurs besoins de bouger ou de s’isoler un instant avec la mise à disposition de écouteurs insonorisant ou dans une salle calme mise à disposition par exemple… Bref, on est tous les bienvenus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.